CREATION DE L’ASSOCIATION

Création1

Des tourneurs sur bois, il y en a beaucoup et partout. Mais, lorsqu’à ma retraite en juin 2005, j’eus l’audace de me lancer dans cette discipline, je ne connaissais personne. Alors, autodidacte dans l’âme, je me mis à « gratter » plutôt qu’à « couper » en attendant d’avoir suffisamment assimilé les méthodes dégotées dans la pléthore de bouquins disponibles. En cherchant du bois sec, un fournisseur de la place me mit en contact avec Jérôme Blanc, ébéniste et tourneur à Carouge. Et c’est chez lui, au cours d’un stage de formation en avril 2006, que je rencontrai Paul Baldacci. Celui-ci, bon vivant comme moi, organisa un apéritif chez lui en juin de la même année, auquel participèrent d’autres connaissances, tous amateurs. La convivialité régnante donna lieu à nombre d’échanges enrichissants et de discussions passionnées. Les rencontres de ce type se multiplièrent par la suite tous les quatre à six mois, à tour de rôle chez les uns et les autres. Et le groupe de copains s’agrandit progressivement, pour réunir assez régulièrement une dizaine de passionnés de la région genevoise.

C’est au cours de l’année 2007 que j’émis l’idée de se constituer en une amicale informelle, du genre « sans cotisation, ni obligation ». En apprenant cela, Jérôme proposa d’aller au-delà de la région genevoise et de fonder une association romande. En effet, il était le seul à connaître d’autres tourneurs romands, professionnels et amateurs, qui avaient déjà tenté, jusque-là apparemment sans grand succès, de créer une association quelques années auparavant. C’est ainsi que le projet fut discuté avec nos amis du reste de la suisse romande, tout d’abord au cours d’une journée « démo » chez Jérôme à Genève, le 16 septembre 2007. Ensuite, l’occasion de tester l’intérêt réellement suscité par une telle entreprise nous fut offerte par François Prudhomme qui organisa une journée de rencontres dans ses vastes ateliers à Vuadens,  le 19 avril 2008. L’idée fut bien accueillie et décision fut prise d’organiser une première assemblée générale constituante en octobre chez Jean-Baptiste Bugnon à Grandsivaz.

Sur la soixantaine de personnes ayant manifesté, lors d’un sondage préalable, le désir de faire partie de l’association, trente-sept furent chaleureusement accueillies le 18 octobre 2008 par Jean-Baptiste et son épouse, dans leur si sympathique et pittoresque atelier du Grabout près de Grandsivaz. Ayant concocté l’ordre du jour de la séance, j’eus l’honneur d’en animer les débats qui menèrent à l’adoption des statuts et du logo de l’association, ainsi qu’à l’élection de son premier comité. L’Association Romande des Tourneurs Sur Bois [ART-Sur-Bois], définie comme « une amicale sans but lucratif destinée à faciliter la communication entre amis partageant la même passion et à promouvoir le tournage sur bois » était née !

Genève, le 18 février 2009                                                                                  

François Delay